Passer à la navigation

Nouvelles

Angleterre 1977, année zero

Historique. Fascinant nouveau documentaire de Julian Temple ("The great Rock n' roll swindle", "Absolute beginners", "The Filth and the Fury") sur l'arrivée de 1977 en Angleterre, sur l'ambiance sociale qui y régnait alors et qui a, surtout, donné naissance au mouvement Punk et celle du groupe The Clash à leur tout premier concert au Roxy Club, filmé le 1er janvier '77 par Temple. Ouf! Quelle charge le groupe avait déjà dès le départ!

Regardez bien, vous verrez passer les futurs Sid Vicious, Siouxsie Sioux et Johnny Rotten, pour ne nommer que ceux-là, y figurer anonymement. Vous y verrez Margaret Thatcher, alors chef de l'opposition, s'exprimer. Vous y verrez les balbutiements de notre société actuelle. Fascinant. Une heure quinze bien investie.

Je l'admets, l'accent anglais n'est pas toujours évident à l'oreille non entraînée, mais c'est diablement éducatif et divertissant. Les premières minutes du punk, elle sont là, sous nos yeux!

Daran: Le monde perdu

Quel album magnifique que le dernier Daran, "Le monde perdu". D'une grande profondeur d'âme, avec un dépouillement musical qui n'est pas sans rappeler "The ghost of Tom Joad" de Bruce Springsteen, Daran nous convie à des textes lucides et personnels qui font le constat d'une époque où l'expérience humaine est poussée dans ses retranchements, comme dans "Gens du voyage", "Des portes" ou la déchirante "Le bal des poulets". D'une grande véracité, la voix de Daran n'a jamais parue aussi tendre et vulnérable. Un album essentiel.

Sally Folk, coup de coeur instantané

Cela fait quelques mois que j'entends son nom circuler, sans pousser la recherche plus avant. Je viens de la découvrir, et ce morceau, "Heureux infidèles", me frappe droit au plexus; ouf!! La voix sensuelle et franche, la plume bien aiguisée, l'oeil allumé, un swing actuel et surtout, un regard neuf et personnel sur un propos mille fois ressassé, l'infidélité. Bravo Sally Folk!