Passer à la navigation

Du thème au titre : L'amour à deux

  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.
  • : preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home/mqqbrixqzscs/public_html/includes/unicode.inc on line 311.

L'amour et le couple vont main dans la main, pour ainsi dire. Le flirt débouche sur du sérieux; la romance s'installe, ainsi qu'une certaine exclusivité. C'est la lune de miel, les rapprochements sont des plus intimes, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y aura jamais d'obstacles, ou de doutes, en cours de route...

L'amour à deux, chanté par Vanessa Paradis et écrite par Serge Gainsbourg et Franck Langolff, illustre bien toute l'équation amoureuse de base : [L'amour ça s'fait à deux / Bien fait c'est du feu de Dieu]. Le texte évoque une relation amoureuse qui se cherche, mais dont l'ardeur ne se dément pas : [Mais qu'as-tu fait de moi / Je ne sais pas].

C'est un blues lancinant et torride, dont les paroles se débitent lentement sur 6 couplets de 16 mesures, et qui est doté d'une ligne de force qui résume tout dans un refrain béton : [L'amour à deux / C'est quand tu veux]. Le dernier couplet place les billes vers la sortie en ajoutant, par un enjeu, une tension dramatique : [Sois affectueux / Tu peux / Il n'y a pas que le physique / Sinon adieu nous deux].

When a man loves a woman

Un grand cri d'amour coulé dans le blues. Ce grand classique de 1966 arrache le cœur par la sincérité du chanteur qui met ses proverbiales tripes sur la table pour celle qu'il aime. Ne vous fiez pas à sa leçon de morale amoureuse détachée, à la troisième personne, quand un homme aime une femme. Le pont, mais aussi la chute prennent grand soin de préciser que l'homme et la femme dont il est question dans la chanson, c'est bien du chanteur et de son amoureuse.

À noter que le titre fut d'abord le victimisant Why Did You Leave Me Baby; When A Man Loves A Woman, lui, est nettement plus inspirant, plus imagé et prometteur. Sa progression harmonique particulière inspira, semble-t-il, A Whiter Shade of Pale.

Les amants de cœur (The Lovers)

Une adaptation fidèle par Jacques Brel de The Lovers de Rod McKuen, cette traduction refète tout à fait l'état d'impermanence du couple appelé à être, avant de disparaître et de renaître ailleurs. La répétition des [s'aiment, s'aiment], symétriques tout au long du morceau, crée un effet de renforcement qui illustre la passion amoureuse des débuts. La structure de cette AAA est constituée de cinq couplets de 18 mesures - dont le premier et le dernier sont similaires - pour dépeindre le cycle relationnel qui anime ces amoureux de l'amour. Les paroles figurent dans les commentaires sous le clip.

Ils s'aiment

L'amour au temps de la guerre froide, Ils s'aiment reflète parfaitement cette époque du tournant des années '70/'80, avec une esthétique à la Heroes de Bowie, partageant cette même angoisse en plus d'une palette sonore alors à la mode. Sa structure complexe et raffinée est celle d'une AABA qui incorpore une partie C de huit mesures, qui joue davantage le rôle d'un pont – en dévoilant le sous-texte - que d'un refrain. The Police utilisera cette structure dans Every Breath You Take, même pas deux ans plus tard.

Ce soir l'amour est dans tes yeux

L'amour romantique doublé d'une pointe d'angoisse : [Ce soir l'amour est dans tes yeux / Mais demain matin m'aimeras-tu un peu?]. Les couplets sont consacrés aux doutes et à l'expression d'attentes appréhendant la déception, et débouchent sur un refrain dont la ligne de force place l'enjeu et motive la chanson tout de go. Ce morceau de Claude-Michel Schonberg fut un énorme succès pour Martine St-Clair en 1985, et Louis-Jean Cormier l'a repris dernièrement avec une belle sobriété.

À la vie, à l'amour

Jeu de mots sur la vie, l'amour et la mort qui semble évident, mais n'avait pas encore été tenté jusque là, cette acidulée À la vie, à l'amour de Jacques Dutronc, paroles de Jacques Lanzmann, est tout simplement suave. Acidulée parce qu'un parfum de scandale s'en dégage en parlant de [mourir dans ton lit / non pas de pleurésie / mais mourir assouvi / de tes cajoleries]; d'[Amour, le doux trépas dans tes bras]. Cela uniquement [pour ton plaisir], [Et quand on m'enterrera / non pas d'Alléluia / mais le Kamasutra]. Être deux à la vie, à l'amour et à la mort, avec l'élégance et le cool de Dutronc, c'est du [feu de Dieu], du vrai!

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
fr